Argence / Carcassonne (11)

Maître d'ouvrage
Habitat Audois
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Ludovic MARTIAL Architecte Chef de Projet, BET OCD 34 BET structure, ENR BET Fluides
Mission
MOE complète + OPC
Programme
40 logements, 50 places/sous-sol, R+4
Surface
3 375 m² SDP
Année
2012/2016
Coût
3.16 M € HT

Lauréat Concours

Le site du projet, le long de la RN 113 est un lieu hétéroclite, à l’articulation de deux morphologies urbaines fortes : à l’Est un tissu urbain assez dense avec des logements à tendance collective, à l’Ouest un tissu plus clairsemé avec un habitat de format individuel.

Notre volonté a été de structurer le site par une volumétrie simple développant les orientations Est Ouest valorisant les vues, de diversifier les modes d’habiter et avant tout de conserver au maximum la végétation luxuriante existante du site.

Parti architectural :
La volumétrie du projet étant dictée par l’implantation des arbres existants et la volonté de maximiser les apports solaires, nous avons travaillés les espaces extérieurs dans l’emprise de la volumétrie du projet. Au-delà de la simplification de la lecture en volume, ce choix présente également l’avantage de proposer des loggias à tous les logements. Ces loggias sont au maximum abritées des perturbations éventuelles des voisins L’expression plastique du projet a été voulue comme le jeu de deux entités :

Un volume primaire de teinte soutenue qui abrite les différents lieux du logement

Un volume secondaire de teinte clair qui s’articule comme une seconde peau autour du volume primaire. Ce volume est animé de percements plus ou moins grands laissant tantôt deviner une chambre, tantôt par ses plus larges percements, les loggias des pièces à vivre. La sculpture constitue un jeu de pleins et de vides répondant à des besoins : les pleins font parfois office de garde-corps, parfois office de bandeau assurant la protection solaire, parfois ils masquent des séparatifs de loggias maçonnés.

La diversité des modes d’habiter rentre dans la conception du projet. Dans le respect d’un budget contraint, nous avons désiré créer une mixité des typologies d’habitat en proposant une typologie proche de la maison de ville de plain-pied ou en duplex.