Plaine sportive de l’Occitanie / Saint Georges d’Orques (34)

Maître d'ouvrage
Ville de St Georges d’Orques
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Myriam LEON-ROMEAS et Mylène VINCENT Architectes Chargées de projet, M MICHEZ Paysagiste et SERI 34 BET
Mission
MOE complète
Programme
Complexe sportif : terrains de football, tambourin, tennis, pétanque et locaux d’accompagnement
Surface
complexe 2 Ha / vestiaires 280 m²
Année
2012/2013
Coût
1.4 M € HT

Ce projet fait partie des aménagements connexes à la réalisation de l’Ecoquartier Cœur d’Orques.

Il comprend la création :
- d’un terrain de grand jeu de catégorie 4 en gazon synthétique,
- d’un terrain de tambourin normalisé en revêtement stabilisé,
- d’un bâtiment vestiaires pour le football et le tambourin avec buvette et local technique,
- la création d’un parking provisoire,
- les accès, l’éclairage des installations sportives ainsi que les aménagements hydrauliques et paysagers de l’ensemble.

Cet équipement est classé dans la catégorie d’un établissement recevant du public.

La particularité du projet réside dans notre volonté d’intégrer parfaitement ces ouvrages dans un projet paysager non technique valorisant une polyvalence d’usage notamment pour le tambourin qui est simultanément mail et de dessiner la topographie du site en calant le terrain de grand jeu sur un socle de gabions.

Le bâtiment vestiaires est également conçu comme une pièce de ce mail boisé articulant le quartier et les équipements sportifs avec un gabarit et une architecture affichant crânement sa présence.

D’une conception monolithe de géométrie simple orienté Est Ouest et coiffé d’une large pergola accrochant le mail du quartier en brique monomur, il abrite sur 300 m² l’ensemble des locaux relatifs à la catégorie 4 des terrains de football (sanitaires, vestiaires et douches, infirmerie, bureau arbitre, bureau annexe, locaux stockage, technique).

L’éclairage des locaux est naturel : de larges baies horizontales en Danpalon rouge viennent apporter lumière et couleurs tout en sculptant la volumétrie du monolithe.

Une grande pergola en bois sur structure métallique apportant ombre et fraicheur à l’édifice vient « étirer » les prolongements extérieurs du bâtiment pour la 3ème mi-temps côté mail.

Une scénographie lumineuse participe de la mise en valeur nocturne du bâtiment au sein de cet ensemble.

Crédit photo : Julien Thomazo