Parc d’activités Petite Touche Aury Chêne Morand / Rennes (35)

Maître d'ouvrage
Communauté d’Agglomération Rennes Métropole
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Magalie SAN-JUAN Architecte Chargée de Projet, UNIVERS Paysagistes et INGEROP Rennes BET
Mission
MOE urbaine + MOE Espaces publics
Programme
Accord-Cadre. Aménagement de 2 parcs d’activités
Surface
Périmètre d’étude 60 Ha, 23 + 36 ha
Année
2012/2022
Coût
VRD ZAC 18,1 M € HT

«Petite Touche Aury» et «Chêne Morand» sont deux sites respectivement situés de part et d’autre de la ROCADE de l’agglomération Rennaise représentant environ 60ha de champs, de haies bocagères non encore « grignotés » par le voile d’activités de la ZI Sud-Est frontalière. Le véritable enjeu de ce projet est de répondre à la demande de la collectivité d’aménager un quartier innovant à dominante d’activités tout en préservant la structure paysagère et patrimoniale du site, dans le souci de créer un quartier et lieu de vie animé. La réussite de cet objectif passe par la valorisation des hameaux habités de Chêne Morand et Petite Touche Aury situés au cœur des sites et par l’introduction progressive de formes urbaines et de programmes permettant plus de convivialité de mixité et d’urbanité dans les zones d’activités.

Les grands enjeux du projet sont les suivants :

Donner du sens au projet de création de zones d’activités et sortir d’une logique nombriliste d’entités autonomes, auto-suffisantes, sans échanges avec la Ville, les habitants et la campagne pour initier une valorisation par l’intégration et la richesse/diversité programmatique.

Donner la capacité aux quartiers d'évoluer au rythme des usages, de la société, d’être capable de se régénérer, de se réinventer au fil des années et de constituer motif d’identité pour un secteur plus large.

Etre cohérent avec les composantes du site et trouver son harmonie par la réciproque mise en valeur de sa composition et des éléments naturels, anthropiques et culturels des lieux. L'enjeu, c'est la mise en scène du paysage et des relations au site: séquences et articulations paysagères seront créatrices d'identité.

Répondre aux besoins des entreprises mais aussi des hommes qui y travailleront: caractériser le projet par sa faculté à être lieu de vie! Inventer une nouvelle typologie d’îlot – prévoir la mutabilité et la modularité du parc d’Activités par la forme urbaine et au travers des espaces publics.

Tels sont les objectifs que nous nous fixons !