Lycée Jules Fil / Carcassonne (11) / CONCOURS 2ème prix

Maître d'ouvrage
Région Languedoc Roussillon
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Ludovic. MARTIAL Architecte Chef de projet, GIRUS BET Fluides et Structure, INGECOR BET Cuisiniste, PIALOT ESCANDE Acousticien
Mission
MOE complète
Programme
Réalisation dans un lycée de 1250 élèves du restaurant scolaire y compris cuisine, réaménagement de l’entrée et des extérieurs
Surface
1 770 m² SDP, extérieurs 1000 m²
Année
2013
Coût
3.1 M € HT

Le projet global consiste en la réorganisation du site du lycée. Notre intervention consiste en la création de la nouvelle entrée et du restaurant scolaire.

Le déplacement de l’entrée actuelle signifie métamorphose du cadre de vie du lycéen. Ce placement à l’échelle du lycéen nous semble primordial, les «années lycées» sont parfois les plus belles mais aussi les plus dures.

La nouvelle entrée fait face au quartier La Conte en pleine restructuration. Elle est travaillée dans la continuité du mail piétonnier qui traverse le quartier, créant une nouvelle place urbaine. Cette place se termine par un grand parvis en forme de demi-cercle. Ce parvis a été conçu plus grand que sur la demande du programme, car depuis la Loi Evin, pendant les moments de pause, l’extérieur du lycée est davantage investi que les espaces récréatifs intérieurs.

La réelle démarcation avec l’espace public se fait à l’alignement avec les arbres existants conservés le long du boulevard. Afin de ne pas créer un cul-de-sac, la nouvelle entrée est assez transparente, reliant visuellement le cœur planté du lycée au mail piéton qu’il vient compléter et achever. Le dessin de la forme en demi-cercle permet de conserver l’intégralité des arbres existants, qui se retrouvent tantôt à l’intérieur, tantôt à l’extérieur de l’enceinte de l’établissement.

Ce dessin permet également de dégager le champ de vision sur l’ensemble du site, indispensable pour se repérer et identifier les différentes zones.

Son dessin évoque tantôt un Tangram, tantôt un Origami. Animée par un simple ajustement des altimétries des arêtes de la toiture, cette toiture vit et parle.

Le volume nouveau du restaurant est en zinc d’une teinte brun-rouge qui fait écho aux briques des bâtiments du site, une sorte de clin d’œil qui permet au nouveau bâtiment de s’intégrer dans son contexte sans risquer le pastiche. Ce bâtiment est résolument moderne dans son traitement sans nier ni contraster brutalement les bâtiments le bordant